Archive

Category Archives for "Blog"

Advanced Nutrients de Retour sur le Marché !

Pour découvrir notre catalogue de graines cannabis, c’est ici.

Après de nombreuses années d’absence sur le territoire Français, Advanced Nutrients revient enfin pour notre plus grand plaisir. Nous ne pouvions manquer cette occasion de vous faire un petit topo sur cette gamme d’engrais spécialement conçue pour nos plantes les plus précieuses autant en intérieur qu’en extérieur.

advanced-nutrients

Pourquoi Advanced Nutrients Était Absent du Marché Français ?

advanced-nutrients-squarelogoComme d’habitude on est sur une histoire de sous assez complexes dont je n’ai pas cerné toutes les motivations mais le fait est que, depuis environ 10 ans de mémoire, plusieurs gamme d’engrais avait vu leurs produits interdits en France en l’absence de test de conformité du produit. Dit test de conformité qui vaut une petite fortune ce qui a vite démotivé nombre de fabricant, comme Advanced nutrients, qui ont décidé de se passer d’un marché qui devenait aussi coûteux que rentable.

Mais Advanced Nutrients a dû revoir ses calculs et nous voilà avec une jolie autorisation de mise sur le marché pour l’ensemble de la gamme.

Présentation Engrais Advanced Nutrients

Haut Potentiel d’Assimilation

chelation

Les engrais Advanced Nutrients sont composés d’élément nutritifs hautement chélatés. Cela veut dire que les nutriments ont était préalablement décomposés sous une forme chimique assimilable pour la plante même dans des plages de pH extrêmes. Vous pourrez donc utiliser leur gamme minérale sur tout type de substrat même avec une faible quantité de vie microbienne, comme dans le cas de l’hydroponie, sans risquer les blocages et les brûlures causées par l’accumulation de sels difficilement assimilables pour la plante.

voodoo juice advanced nutrients

Additifs Vie Microbienne

La gamme Advanced Nutrients comprend aussi un additif réputé à base de bactéries bénéfiques : le Voodoo Juice. Celui-ci permet de charger votre solution d’une colonie de bactéries bénéfiques qui viendront se fixer au niveau des racines afin de digérer les matériaux organiques et de maximiser les capacités d’absorption de la plante.

Technologie pH Perfect

advanced nutrients ph perfect

Et nous terminerons pas le principe le plus intéressant de cette gamme d’engrais : le pH Perfect. Chaque cultivateur qui aura voulu optimiser les paramètres de sa culture se sera penché sur ce sujet et nous pouvons dire que Advanced Nutrients l’a très bien étudié.

Nous commencerons par un bref rappel de quelques principes chimiques afin que vous puissiez cerner l’intérêt de la technologie mise en place par cette gamme d’engrais.

Le pH

ph eauPour faire court le pH exprime le “potentiel hydrogène” et nous permet de mesurer la nature acide ou basique d’un milieu. Ce paramètre est un catalyseur primordial de nos cultures, il influe fortement sur la qualité et la productivité de celles-ci car il conditionne la plupart des réactions chimiques nécessaires à nos plantes pour se nourrir sainement.

Les Tampons

Les tampons sont des éléments chimiques qui auront la capacité de réagir avec un acide ou une base de manière à maintenir le ph d’un milieu. Leur concentration est couramment appelée “dureté de l’eau” qui se calcul via la concentration en équivalent carbonate de calcium notée KH en °f ( degrès français).

pH Perfect

La technologie pH perfect utilise le principe chimique du tampon pour assurer aux produits qui la contienne, une fois dilués, la capacité de se maintenir dans les bonnes valeurs de pH sans avoir à corriger constamment celles-ci à l’aide d’acides ou bases fortes qui nuisent à vos cultures en produisant des sels, en déstabilisant le pH et en défavorisant la vie microbienne bénéfique.

advanced nutrients grow micro bloom

En résulte une gamme de produit plus simple à utiliser, plus stable et encore plus productive que la plupart des autres marques sur le marché.

Mais tout n’est pas magique et encore faut-t-il savoir utiliser cette gamme dans les bonnes conditions pour pouvoir en tirer tous les avantages.

Utilisation Engrais Advanced Nutrients

La Bonne Eau de Départ

eau purePour commencer il va vous falloir une bonne eau de départ, plus qu’avec tout autre engrais vous aller devoir vous assurer d’avoir une bonne base sinon vous aller jeter de l’argent par les fenêtres.

Il va vous falloir une eau qui ne dépasse pas les 0.25 ms/cm ( 150ppm ) pour avoir une eau de départ qui ne concentre pas trop de minéraux qui viendraient interagir avec nos engrais.

De plus il va vous falloir une eau avec un pH neutre ou légèrement acide pour ne pas avoir à corriger le pH après la dilution des engrais, ce qui serait paradoxale étant donné que notre but est de ne pas utiliser d’acide afin de préserver nos tampons.

Si vous voulez malgré tout utiliser une eau du robinet avec un pH élevé commencez par corriger le pH de votre eau à 7 ( neutre ) avant d’ajouter vos engrais afin de détruire les tampons de votre eau et non ceux de vos engrais.

Si vous souhaitez faire les choses dans les règles de l’art mais que vous ne disposez pas d’une eau de départ convenable, il y a une solution.

Il s’agit de l’eau osmosée qui est une eau pure débarrassée de toutes ses impuretés et par définition avec un pH neutre et un EC de 0.

osmoseur filtre osmose inverseJe vous conseille d’ailleurs cette solution quelque soit la qualité de votre eau de départ car celle-ci vous permettra d’utiliser vos engrais de la meilleure des manières sans ajout d’aucun acide ou base.

Cette eau s’obtient avec un “osmoseur” qui s’installe facilement sur une arrivée d’eau et vous permet d’obtenir une eau de base pure.

Avec cette eau il vous suffira d’ajouter vos engrais pour que le pH de votre solution s’ajuste automatiquement sans aucun ajout supplémentaire d’acide ou de base.

Je peux témoigner des résultats impressionnants obtenus avec cette technique, de plus avec une facilité d’utilisation déconcertante ! Vous n’avez même plus à vous soucier du pH de votre solution celui-ci s’ajuste automatiquement grâce aux tampons présents dans la solution nutritive.

Tout cultivateur hydroponique expérimenté saura apprécier les avantages d’un système au pH auto régulé autant au niveau de la qualité de la culture que du confort à la mener.

P.S. : Il sera conseillé d’ajouter une base de calcium magnésium en eau osmosée avec les variétés les plus vigoureuses, surtout pendant le début de floraison et avec un système de culture optimisé. C’est la première carence à surveiller lorsque l’on utilise une eau de départ avec un ec faible.

Dosages Engrais Advanced Nutrients

advanced nutrients calculatorPour ce qui est du dosage des engrais, Advanced Nutrients a aussi su se démarquer par la facilité d’utilisation. Il vous suffit de vous rendre sur l’application ou la page web du Advanced Nutrients Calculator, d’entrer les paramètres ( gamme, nombre de litres d’eau à préparer, nombre de semaines…) et tout est calculé automatiquement. Cela vous permet aussi d’anticiper les quantités d’engrais nécessaires à votre culture.

Je vous conseille tout de même de diviser les doses des engrais de base par 2 ou 3 au début pour habituer vos plantes puis d’augmenter en fonction des réactions de celles-ci ou de vos paramètres de culture.

Conclusion

advanced nutrients connoisseur bloomPour conclure je ne peux que vous conseiller cette marque qui a su créer une gamme d’engrais spécialisée qui permet d’obtenir d’excellents résultats avec un confort d’utilisation plus qu’appréciable. La technologie pH perfect de Advanced Nutrients représente une vraie avancé quant elle est utilisée comme il se doit.

Étant donné que cette gamme n’est pas encore disponible partout voici un lien qui vous permettra de commander vos engrais : https://cultivateur-en-herbe.com/etiquette-produit/advanced-nutrients/ .

Vous pouvez même entrer “graine-canna” dans la zone “Pseudo fidélité” au moment de votre commande, pour nous permettre de nous rémunérer auprès du growshop : si cet article vous a satisfait bien-sûr !

à Voir aussi : Reconnaître les Plants Mâles ? et Récolter vos Plantes de Cannabis ?

Comment Faire Huile de Cannabis BHO ?

Vous pouvez consulter notre guide d’achat et notre sélection rapide des meilleures graines de cannabis sur notre page d’accueil en cliquant ici : graines cannabis féminisées, régulières, autofloraisons et cbd

huile de cannabis bho

Qu’est-ce que l’Huile de Cannabis ?

Nous commencerons par un petit rappel de rigueur : l’huile de cannabis est un concentré des différents agents, certains de saveur,  d’autres psychoactifs ou encore thérapeutiques que contient le cannabis.

La grande majorité de ces molécules sont contenues dans les fleurs du cannabis, c’est pourquoi celles-ci seront beaucoup plus efficace pour la fabrication de concentré bien que toutes les parties de la plante puissent être utilisées. Les parties couvertes de trichomes produiront un effet plus high alors que les grandes feuilles faiblement recouvertes produiront un effet plus physique du fait de leur quantité accrue en cbd et leur faible taux de thc.

Plusieurs méthodes existent pour réaliser une huile de cannabis, mais le principe est toujours le même. Le but est de purifier votre cannabis afin de conserver seulement les molécules actives et de saveur pour avoir un produit extrêmement concentré en terpènes, flavonoïdes, thc, cbd…

huile cannabis bho

Les techniques les plus efficaces sont extrêmement onéreuses ( bien que très ingénieuses ), nous nous contenterons donc ici d’une méthode qui a fait ses preuves et que chacun peut réaliser facilement.

Nous commencerons tout de même par quelques mises en garde qui vous permettront de profiter de votre produit en toute sécurité. La méthode dont nous allons vous parler doit être effectuée avec la plus grande discipline en ce qui concerne les quelques règles de sécurité élémentaires que nous allons égrainer tout au long de cet article. Vous voilà tout ouïe ? Nous pouvons commencer.

Comment Réaliser l’Extraction d’Huile Cannabis

extraction huile cannabis bhoLe principe de base de cette méthode repose sur l’utilisation d’un solvant. Ce dernier aura pour mission de se lier chimiquement aux molécules que nous voulons extraire ce qui nous permettra de séparer les matières végétales des agents que nous voulons récupérer. L’étape final permet de faire s’évaporer le solvant afin de récupérer uniquement le produit fini.

C’est assez simple à expliquer sur le papier mais il faudra bien respecter quelques règles pour obtenir un produit de qualité, sain et sans se blesser.

Nous allons utiliser le butane comme solvant extracteur : donc si celui-ci à l’avantage de produire une huile de très bonne qualité avec un rendement confortable ; il est hautement inflammable.

Nous respecteront donc toujours 3 règles élémentaires pour réaliser cette opération :

  • Toujours pratiquer cette manipulation à l’extérieur, à plusieurs.
  • Éloigner toutes les sources de chaleur, d’étincelle.
  • Porter des protections. ( pour les yeux et la peau )

Les Pré-requis

  • une ou plusieurs bouteilles de gaz butane sans impureté.
  • un plat en pirex.
  • un second plat qui peut accueillir le premier pour le bain marie.
  • des gants ou un torchon pour se protéger des brûlures qui peuvent être causées par le froid.
  • un tube d’extraction

Étape 1

remplissage tube extractionNous commencerons par remplir le tube d’extraction avec notre matière végétale. Il est inutile de la réduire en poudre, cela réduira même la qualité de votre huile. Nous nous contenterons d’un émiettage grossier pour un résultat exempt de toute impureté.

Il faudra remplir le tube de la manière la plus homogène possible, pour permettre au butane de bien infiltrer toute la matière en se chargeant de principes actifs au passage. Il faudra tasser un peu votre matière pour ralentir la progression du butane sans trop exagérer.

L’idéal est d’ajouter de petites quantités de matière tout en tapant sur le tube et en tassant par de légères pressions au fur et à mesure du remplissage. De cette manière vous obtiendrez un résultat homogène et optimal.

Nous placerons ensuite le tube rempli dans le congélateur pendant 24h avec les bouteilles de gaz. Cette étape est facultative mais elle vous permettra d’optimiser votre rendement final.

Étape 2

Nous pouvons donc passer à l’extraction en elle même. Pour ce faire nous placerons notre plat en pyrex quelques centimètres sous la sortie du tube d’extraction. Nous pourrons donc ensuite placer l’embout de la bouteille de gaz dans l’orifice d’entrée du tube d’extraction. Ainsi le gaz butane traversera la matière végétale avant de ressortir de l’autre côté dans le plat en pyrex ; celui-ci se sera ainsi chargé en éléments actifs et aromatiques.

Le ratio idéal se trouve autour des 500 ml de gaz pour 30 grammes de fleurs de cannabis couvertes de trichomes.

extraction bhoNe vous étonnez pas d’une latence entre le moment où vous injectez le gaz et le moment où celui-ci se met à ressortir de l’autre côté du tube d’extraction ; il faut que le gaz monte en pression pour que celui-ci se retrouve sous forme liquide et fasse son travail. De la même manière, ne retirez pas tout de suite la bouteille quand celle-ci est vide, au risque de libérer la pression à l’intérieur du tube ; attendez bien que le tube ne goutte plus du tout pour changer de bouteille ou pour cesser l’extraction.

Vous obtiendrez donc un mélange de butane liquide et d’éléments actifs et aromatiques dans votre plat en pyrex. En fonction de la température ambiante, vous pourrez déjà remarquer une micro ébullition du gaz qui s’évapore.

Étape 3

huile cannabis plat pyrex butane

Pour accélérer le processus d’évaporation du butane et pour purifier notre huile nous aurons recours au bain marie. Il suffira donc de faire chauffer un peu d’eau afin de plonger notre plat en pyrex dans un second plat qui peut le contenir. Durant cette étape nous serons attentif à ce que l’eau n’entre pas dans le plat en pyrex qui contient le mélange.

Nous éviterons aussi d’exposer le mélange à une température supérieure à 40° ce qui aurez pour effet de dégrader les terpènes et donc la saveur de l’huile.

Aucune source de chaleur élevée ni étincelle ne doit s’approcher du mélange pendant cette étape !

Une fois que vous remarquez que votre huile ne produit plus de petite bulles, c’est qu’elle s’est débarrassée de la majeure partie du butane.

Il existe des systèmes de purge de l’huile de cannabis tel que des plaques chauffantes ou des cloches sous vide qui permettent d’enlever le maximum de résidus de butane de votre huile. Si vous ne consommez cette huile qu’occasionnellement ces accessoires seront facultatifs alors que si vous procédez souvent à des extractions je vous conseille cet investissement pour préserver la qualité du produit et surtout votre santé.

bho dab huile cannabis

Vous disposez désormais d’une huile de cannabis de haute qualité ! je vous conseille d’y aller par petites doses pour évaluer la puissance du produit : s’agissant d’un concentré, vous pourriez vite être surpris…

à Voir aussi : Space Cake au Beurre de Marrakech et Germination Graine Cannabis

Comment Faire du Hash ?

Pour tout savoir sur les graines et les produits de cannabis, rendez-vous sur notre page d’accueil : graine régulière, auto, féminisée et cbd

haschich shit comment faire fabriquer

La Fabrication du Haschich :

Voici deux méthodes pour transformer votre matière végétale séchée en un concentré de résine de cannabis. Mais tout d’abord :

Qu’est-ce que le Hash ?

Le hash est une forme de cannabis concentré. Il est composé des trichomes de la plante de cannabis ; les minuscules glandes qui produisent et retiennent la grande majorité des cannabinoïdes.

trichome

Ceux-ci sont séparés de la plante puis pressés en blocs pour former le hash. La grande majorité des trichomes se développent autour des fleurs de la plante, raison pour laquelle les têtes seront bien plus efficace lors de la fabrication du hash, bien que toute la matière végétale recouverte de trichome puisse être utilisée dans sa production. On évitera les branches qui gêneront le processus et n’apporteront que très peu en produit fini.

pollen kief skuffLa simple séparation des trichomes de la plante de cannabis ne produit pas de “hash” à proprement dire. Le résultat de cette séparation est connu sous le nom de “kief”,”skuff” ou encore “pollen” ( bien que ce ne soit en aucun cas du pollen mais des trichomes ).

Ce n’est pas du “hash” tel qu’on l’entend avant d’avoir subi une pression mécanique et une exposition relative à la chaleur, entraînant la décomposition de certaines molécules et la fusion des trichomes, affectant la consistance, la saveur et l’effet.

hash shit haschich boulette

Vous pouvez assez facilement reproduire ce processus avec de petites quantités en pressant et malaxant quelques minutes en votre vos doigts la matière obtenue. Sinon il existe des presses à pollen en tout genre pour un travail plus propre.

La Base de la Production du Hash

Le principe de base de toute production de hash est donc de séparer les trichomes de la plante puis de les conditionner en bloc, barrette ou boulette.

Nous allons vous présenter les deux méthodes les plus répandues pour réaliser cette tache. Il n’y a pas de “meilleure manière”, il faut essayer pour trouver celle qui vous plaira le plus. Bien que je trouve, d’expérience, que la première favorise le rendement alors que la seconde sera plus authentique et savoureuse.

La Méthode “Bubble Hash” ou “Ice-o-Lator”

bubbleatorPour cette méthode il existe pleins de manières différentes de l’appliquer : vous pouvez utiliser des appareils dédiés comme le bubbleator, un blender ou encore un seau et une perceuse équipée d’un mélangeur à béton.

Quoique vous décidiez, le principe reste le même : nous allons utiliser la force de l’eau et le froid de la glace pour séparer les trichomes de la matière végétale. En effet la glace aura pour effet de contracter les trichomes de manière à ce que ceux-ci se détachent plus facilement, puis la force du courant générée par l’eau les détachera.

Pour ce faire, nous placerons la matière végétale effritée jusqu’à 48 heures auparavant au congélateur.

ice o latorNous la plongerons ensuite dans l’eau avec des glaçons ( gros et petits de préférence ) de manière à ce qu’elle soit totalement immergée, tout en gardant sa liberté de mouvement. Vous pouvez désormais produire un courant puissant dans votre contenant pendant 5 à 15 minutes en sachant que plus vous dépassez cette durée plus vous diminuez en qualité et augmentez le rendement.

Il vous faudra maintenant filtrer tout ça avec un tissu aux mailles adaptées. L’idéal reste de posséder un kit d’extraction qui vous permettra d’avoir le maillage parfait pour cette étape.

Nous commencerons par séparer la matière végétale des trichomes grâce aux grosses mailles.

bubble hash filtragePuis nous séparerons l’eau de la résine avec les plus petits filtres.

Des maillages intermédiaires permettront de produire différentes qualités ayant des effets et saveurs différentes en fonction de la taille des trichomes récoltés dans les différents filtres.

Il vous suffit ensuite de faire sécher la matière obtenue en l’effritant et en la laissant à l’air libre à l’abri de la lumière jusqu’à ce que celle-ci soit totalement exempt de toute humidité. Ne pressez pas pour faire sortir l’eau, ne chauffez pas, soyez patient pour un résultat optimal !

bubble hash sechage

La Méthode du “Tamis”

comment faire du shit a la marocaineCette méthode a pour principe de séparer les trichomes de votre cannabis par la seule force mécanique et à l’aide d’un tamis aux mailles adaptées.

La technique traditionnelle marocaine consiste en un saladier recouvert d’un tissu fin sur lequel sont déposées les fleurs effritées, puis de nouveau recouvert d’un plastique pour fermer le tout. La partie supérieure est battue avec des baguettes pour frapper sur les fleurs à travers le sac afin de faire tomber les trichomes dans le saladier : une technique qui a fait ses preuves.

N.B. : comme pour le bubble hash, vous obtiendrez de meilleurs rendements en passant votre cannabis au congélateur auparavant. Mais vous perdrez en qualité et risquez d’avoir un résultat plus verdâtre du fait de la présence de matière végétale réduite en poudre par le processus de congélation et battage ! ( cet effet est très fortement atténué avec la technique du bubble hash du fait de la présence d’eau qui limite l’effritement de la matière végétale. ) C’est pourquoi je déconseillerais cette astuce, dans le cadre de la technique du tamis.

Cela vous donnera une poudre de trichome initiale avec laquelle travailler et produire votre hash. Cependant, en utilisant une série de tamis de plus en plus fins, il est possible d’affiner la pureté et la qualité de votre hash.

comment faire du shit a la marocaine trichome hash

Pour un résultat optimal et un maillage adapté utilisez des sacs d’extraction de la résine ( 30 euros sur Amazon ).

Pour bien récupérer tout les agent psychoactifs et de saveur qu’il reste dans la matière végétale vous pouvez faire du beurre de Marrakech ou de l’huile avec.

Astuce : Je vous conseille de faire de l’huile de cannabis au bho avec les restes, puis de la mélanger avec la poudre de trichome pour un résultat top qualité et top rendement ! Vous obtiendrez une belle petite olive noire et transpirante d’huile.

Transformer la Poudre en Haschich

Avec la poudre obtenue, il est temps de faire du hash. Vous pouvez l’agglomérer en la malaxant quelques minutes avec vos doigts ou en utilisant une presse à pollen ( dans ce cas gardez celle-ci 5 à 10 minutes dans votre poing fermé pour la faire légèrement monter en chaleur pendant la compression. )

Cela vous permet d’agglomérer votre poudre, de lui appliquer une pression et une chaleur relative afin de la fusionner. Ce qui aura pour effet de changer son état ( changement de saveur, de consistance et d’effet ; plus épicé, plus stone, narcotique ).

hash

Plus vous insister sur la chaleur que vous soumettez à votre produit plus celui-ci aura un effet physique et une apparence sombre. Allez-y à doucement pour trouver l’équilibre et ne pas perdre tout les éléments actifs et aromatiques.

Certains pratiquent même un affinage à 30° de quelques jours pour appliquer cette technique le plus subtilement possible.

Le hash se conserve plusieurs années à l’abri de la lumière et de la chaleur ( 10° serait l’idéal ), il a même tendance à se bonifier. Vous pourrez ainsi garder une boulette de chacune de vos cultures dans une petite boite à souvenir pour les dimanches pluvieux…

à Voir aussi : Space Cake au Beurre de Marrakech

Comment Reconnaître les Plants Mâles ?

Pour en savoir plus sur la façon de bien choisir vos graines, vous pouvez consulter notre page d’accueil en cliquant ici : graine-cannabis.info

Pourquoi que des Plants Cannabis Femelles ?

Le sexe des plantes de cannabis compte beaucoup pour le producteur car seule les femelles nous permettent d’obtenir les fleurs couvertes de trichomes que nous recherchons.

cannabis plant femelle trichome

Un paquet de graines de cannabis ordinaires sera à 50% de mâles et à 50% de femelles environ. Cela signifie que la moitié des graines seront inutilisables pour la culture du cannabis pour ses vertus psychoactives ou thérapeutiques.

Nous n’aurons aucun moyen de connaître le sexe de la plante avant sa germination.

Une solution consiste à acheter des graines féminisées. Ces graines sont disponibles dans la plupart des banques de semences en ligne ainsi que sur notre site.

Les plantes produites par ces graines sont toujours des femelles, mais avec malheureusement des risques d’hermaphrodisme en cas d’utilisation en tant que plant mère ou avec des graines de mauvaise qualité.

Quand est-ce que l’on peut Sexer le Cannabis ?

Les plants de cannabis révèlent leur sexe au début de la floraison, une fois que la plante est exposée à un cycle de lumière plus court ; elle développera alors des bourgeons de préfloraison qui nous permettront de déterminer le sexe.

préfloraison femelle

Comment Reconnaître les Mâles des Femelles ?

Pour reconnaître le sexe des plantes de cannabis, il nous suffira d’être observateur, bien qu’une loupe puisse aider à la tache pour un sexage au plus tôt lorsque les bourgeons se développent à peine. Vous l’aurez compris nous allons donc observer les bougeons de préfloraison dès lors que ceux-ci auront montré le bout de leur nez.

Ils apparaitront en premier à l’endroit des inter-nœuds de la plante : c’est à dire là ou se rejoignent les feuilles et les paires de branches au niveau du tronc ou de la tige.

comment-identifier-les-plantes-mâles-et-femelles-3

Les pré-fleurs mâles seront en forme de boules, de bananes ou encore de capsules qui finiront par s’ouvrir pour former une fleur à cinq pétales qui laissera apparaitre les étamines qui libèreront le pollen.

Les fleurs des plants femelles formeront, elles, une pré-fleur en forme de goute d’eau d’où finiront par sortir deux petits fils blancs : les pistils qui ont normalement vocation à recueillir le pollen en vu de la procréation et donc la production de graine fécondées.

differencier male et femelle cannabis

C’est évidement ce que nous voulons éviter dans le cadre d’une culture de cannabis récréatif ou médicinal. C’est pourquoi nous élimineront les mâles de l’espace de culture de manière à ce que les femelles se concentre sur la production de calices couverts de trichomes résineux.

Si vous remarquez une plante avec les deux fleurs en même temps, c’est un hermaphrodite. Dans ce cas, arrachez soigneusement les fleurs mâles en évitant la contamination si vous voulez empêcher la pollinisation et donc la présence de graine. Enlevez la plante de l’espace de culture si le phénomène n’est pas gérable.

à Voir aussi : Comment Faire Sécher votre Cannabis ? et Quand Récolter votre Cannabis ?

Recette Space Cake au Beurre de Marrakech

Si vous souhaitez voir notre sélection rapide des meilleures graines de cannabis, alors suivez ce lien qui vous mènera vers notre page d’accueil.

Pour aujourd’hui nous allons nous intéresser à un sujet très intéressant et qui sera pertinent autant pour un usage médical que récréatif ; il s’agit du space cake. Pour ceux qui ne connaissent pas,cela veut dire littéralement “gâteau spécial” et c’est une pâtisserie qui concentre les éléments actifs du cannabis.

space cake beurre de marrakech

Pour faire un space cake il nous faut élaborer ce que l’on appelle du beurre de marrakech, lequel nous permettra aussi bien de faire des pâtisseries comme tout autre plat cuisiné à base de beurre. C’est un processus assez simple, encore faut-il avoir quelques bons réflexes que nous allons lister ici.

Comment Faire du Beurre de Marrakech ?

beurre de cannabis

Nous commencerons, à notre habitude, par planter les bases avec un peu de chimie. Pour faire du beurre de marrakech le principe repose sur deux mécanismes chimiques des molécules actives du cannabis :

Une grande partie des principes actifs que concentre le cannabis, tel que le thc, le cbd ou le cbg, sont hydrophobes et liposolubles. Cela veut dire que ces molécules ne peuvent pas se mélanger à l’eau mais peuvent êtres dissoutes dans les graisses à 60°.

C’est sur ce fonctionnement que repose la recette que nous allons énoncer.

Ce qu’il Faut pour Faire du Beurre de Cannabis ?

beurre

  • Du Beurre : Prenez une motte de beurre de cuisine, on comptera de 1 à 5 grammes de beurre par grammes de cannabis.

récolte-cannabis

  • Du Cannabis : Vous pouvez aussi bien utiliser les grandes feuilles, comme les petites et aussi les têtes mais nous éviteront les branchages qui gêneront lors du processus et retiendront les matières grasses.

casserole

 

  • Une Casserole.

récipient

 

  • Un Récipient : en métal ou en verre.

linge propre

  • Un Linge Propre.

Les Dosages de mon Beurre de Marrakech

dosages cannabis

Les dosages nécessaires à chacun sont très variables ; ils dépendent à la fois de la qualité et de la nature de votre cannabis mais aussi de votre résistance et de votre réceptivité. Quoi qu’il arrive soyez prudent avec votre beurre de marrakech car son effet est bien plus puissant et durable qu’avec un joint. L’effet se fait ressentir pendant 6 à 12 heures après la prise, donc consultez votre agenda avant de manger un space cake.

De plus le cannabis ingéré de cette manière met entre 30 minutes à 1h 30 avant de faire ressentir ses premiers effets, préférez donc étaler de petites prises écartées par ce laps de temps afin de trouver votre quantité idéale.

Nous donnerons tout de même une indication de dosage qui est un bon départ et que vous pourrez ajuster à votre convenance au cours de vos expérimentations.

Comme nous l’avons dit plus haut vous pouvez aussi bien utiliser les feuilles de manucure les plus fines et couvertes de cristaux, comme les plus grandes, mais aussi les têtes qui donneront un beurre de très bonne qualité.

thc cbd

Simplement retenez que le thc est contenu dans les cristaux ( trichomes ) et le cbd est davantage concentré dans la matière végétale. De ce fait plus votre cannabis sera recouvert de cristaux, pollen si vous préférez, même si cette appellation est inexacte, plus celui-ci aura un effet euphorisant, psychique et stimulant une fois cuisiné.

Inversement si vous utilisez davantage de matière végétale, sans cristaux, votre beurre aura un effet davantage sédatif et relaxant.

De ce fait utilisez davantage les grandes feuilles pour un usage médical ou relaxant et les petites ou les têtes pour un usage récréatif et sociabilisant.

Nous partirons donc sur un dosage de 1 g de beurre pour 1 g de grandes feuilles, ou 3 g de beurre pour 1 g de petites feuilles de manucure et enfin 5 grammes de beurre pour 1 gramme de tête de cannabis.

La Préparation de votre Beurre de Cannabis

Le Rinçage de votre Cannabis

rinçageNous commencerons par une phase de rinçage du cannabis de manière à en éliminer les éventuels polluants comme les engrais mais aussi un peu de la chlorophylle qui donne un goût et une couleur non souhaité au beurre.

Pour se faire il vous suffit de plonger notre cannabis dans une grande quantité d’eau à faible ébullition, laissez infuser une dizaine de minute puis égouttez  délicatement votre cannabis sans le presser.

Durant cette phase vous ne perdrez pas de substances psychoactives puisque celles-ci sont hydrophobes ( elles ne se mélangent pas à l’eau ) il vous suffit donc d’être délicat pour ne déclencher aucune perte.

L’Extraction par les Matières Grasses

extractionMaintenant que votre matière végétale est débarrassée de ses polluants et de sa chlorophylle, vous pouvez passer au gros de l’affaire. Nous allons maintenant changer l’eau de la casserole pour la porter à faible ébullition. Une fois l’eau qui frémit, vous pouvez plonger votre cannabis ainsi que votre beurre dans la casserole. Laissez mijoter à feu doux ( au dessus des 60 ° pour ceux qui ont un thermomètre ) pendant 3 heures.

Cette étape va forcer les molécules actives du cannabis à se dissoudre dans les graisses contenues dans le beurre.

La Filtration de votre Soupe

filtrationIl va maintenant falloir séparer la partie liquide de la partie solide de votre soupe, pour cela nous allons utiliser le linge propre cité plus haut.

Disposez celui-ci sur votre récipient récupérateur, puis filtrez votre soupe en la versant à travers. Il vous suffit maintenant de rassembler la matière végétale dans votre linge afin de la presser pour extraire les restes de graisses et de substances actives contenues dedans.

Pour cette étape, afin de ne pas vous bruler, vous pouvez utiliser une passoire et une cuillère en bois. Si vous tenez à le faire à la main, alors passez vous régulièrement les mains sous l’eau froide au fur et à mesure que vous pressez la boule de matière végétale, ceci vous évitera les brulures.

La Séparation de l’Eau et du Beurre de Cannabis

séparationVous pouvez désormais laisser refroidir votre soupe puis la placer au réfrigérateur pendant 12 à 24 heures. Pendant ce processus de refroidissement le beurre va naturellement remonter en surface pour réaliser une belle motte aux nuances dorées, vertes.

Une fois que le beurre est bien remonté en surface et de nouveau devenu solide, vous pouvez le récupérer délicatement à la fourchette ou avec une spatule trouée. Pour les plus petits bouts, vous pouvez utiliser une passoire.

résultatEt voilà c’est terminé ! Vous pouvez maintenant utiliser votre beurre dans n’importe quelle recette qui en comporte, de plus il vous est tout à fait possible de rajouter du beurre normal pour avoir la quantité désirée sans trop concentrer de beurre de Marrakech dans vos recettes.

Par ailleurs commencez toujours par de petites quantité de beurre pour en jauger la puissance et trouver la quantité idéale pour vous.

Pour finir il vous est possible de congeler votre beurre de cannabis, ce cette manière vous pourrez le conserver sur de nombreuses années.

à Voir aussi : Germination Graine Cannabis et Advanced Nutrients

Germination Graine Cannabis

Venez consulter notre guide d’achat de graine de cannabis pour tout savoir sur ce sujet et découvrir notre sélection rapide des meilleures graines de cannabis : Graines de Cannabis

graine cannabis germée

Comment Faire Germer des Graines de Cannabis

Pour faire germer ses graines de cannabis ; rien de plus simple, mais il faut quand même quelques bonnes habitudes.

Vous aurez besoins de sopalin et de deux assiettes. Superposez les feuilles de sopalin les unes sur les autres pour avoir deux couches de 2 à 3 feuilles.

Humidifiez les, sans les détremper. L’idéal sera de les mettre sous l’eau puis de les essorer légèrement à la main pour que l’excès d’eau s’en aille. Placez ensuite le sopalin dans une des assiettes. Vous pouvez maintenant disposer vos graines sur celle-ci, pensez à les espacer d’au moins 3 cm. Puis recouvrez le tout comme sur ces images :

 

germination A 0.2

germination B 0.2

 

Placez le tout dans un environnement autour des 21 °c.

Assurez vous de temps en temps que le sopalin n’a pas séché et arrosez le à l’aide d’un petit pulvérisateur si nécessaire.

 

germination C 0.2

 

Au bout de deux à trois jours les premiers germes montreront le bout de leur nez, certaines graines peuvent prendre jusqu’à 15 jours pour germer alors attendez un peu avant de les mettre à la poubelle.

 

germination D 0.2

 

Une fois que vous voyez dépasser quelques millimètres de germe vous pouvez transplanter soigneusement la graine dans son substrat ( terre, cube de laine de roche, pastille de tourbe… ) de préférence avec une pince à épiler sans forcer.

Placer la graine à environ 2 à 5 mm dans votre substrat avec le germe vers le bas. Puis rebouchez le tout.

 

germination-3

 

Vos petits plants sortiront au bout de 2 à 3 jours et pensez à ne pas trop les exposer à la lumière, seule une illumination partielle suffira à guider votre graine.

P.S. : Si vous avez de vieilles graines ou que vous voulez mettre toutes les chances de votre côté vous pouvez lever la dormance.

Cela consiste à faire passer votre graine deux jours au frigo, puis deux jours au congélateur avant de la faire germer ; pour simuler un hiver et donc donner le top départ à votre graine.

Voilà vous avez maintenant toutes les connaissances nécessaires pour faire germer vos graines afin d’en tirer le meilleur produit possible.

à Voir aussi : Advanced Nutrients et Comment Reconnaître les Plants Mâles ?

Comment Faire Sécher votre Cannabis ?

Vous pouvez consulter notre page d’accueil qui contient notre guide d’achat et notre sélection rapide des meilleures graines de cannabis en cliquant ici : Graine Cannabis

Séchage Cannabis : Les Bons Conseils

cannabisL’étape du séchage dans votre culture, sera celle qui cristallisera tous les efforts que vous avez fait auparavant. Cette étape n’est pas du tout à négliger pour profiter pleinement du potentiel de votre récolte.

C’est bien souvent l’erreur faite par les débutants impatients qui pensent que dès lors que leur herbe sera sèche elle sera prête à consommer. Alors que votre herbe a besoin de temps pour exprimer toute sa saveur et son effet.

Le fait est que le séchage et l’affinage sont les étapes finales avant dégustation mais font bien partie du processus de production. Une herbe séchée trop tôt n’aura pas le temps de mettre en place tout le processus chimique qui lui assure qualité gustative et psychoactive.

Faisons un peu de chimie. Le goût sucré que développe votre herbe durant l’affinage est dû au processus de transformation des différents agents aromatiques et à l’évaporation de la chlorophylle.

De plus pour que votre herbe ait un effet complet, homogène et qui dure, il faut que le THC s’oxyde en CBD et CBN : ces processus ne se font qu’avec du temps, il va donc falloir être patient.

Le Moment de la Récolte de votre Cannabis

thc cannabis

Alors voyons maintenant comment faire sécher son cannabis de manière optimale.

Quand vous avez déterminé votre date de récolte en fonction des trichomes à l’aide d’un microscope classique ou numérique, il vous suffit de couper votre plant en entier ou de sélectionner les têtes à récolter. Je vous conseille de ne pas retirer les petites feuilles tout de suite pour ne pas abîmer vos têtes, faites le juste avant le curring. Contentez-vous de retirer les grandes feuilles.

à Voir aussi : Quand Récolter ?

Le Séchage de votre Cannabis

sechage cannabisPlacez vos buds dans n’importe quelle position, il n’est pas nécessaire de les mettre tête en bas car les agents psychoactifs ne sont pas dans la sève contrairement à un vieux mythe urbain. Par ailleurs pour économiser de la place le filet de séchage peut être une bonne solution.

Laissez au moment de la récolte un maximum de longueur de branche car celle-ci serviront à contrôler l’avancement du séchage.

Il faudra désormais placer vos têtes dans un endroit aéré, à l’abri de la lumière, avec une hygrométrie d’environ 50 % et une température s’approchant au maximum des 20°c les 3 premiers jours, puis 17, 18 °c.

Pour cela une box avec un extracteur conviendront parfaitement.

Vous pouvez désormais contrôler le séchage de vos buds en pliant les branches de celles-ci. Vu que les têtes vont sécher de l’extérieur vers l’intérieur, la queue de la tête sera la dernière à sécher et si celle-ci casse net ; c’est qu’elle est sèche. Ce moment arrive entre 1 et 2 semaines après le cut.

Le “Curring” ou Affinage de votre Cannabis

curring affinage cannabis herbe weedVous pouvez désormais passer à la phase de « curing » ou « d’affinage » en français. Le but de cette phase est d’égaliser le séchage de vos buds tout en ralentissant le processus. C’est pendant cette phase que votre herbe prendra toute sa saveur.

Il faudra donc placer votre récolte dans des contenants dans les mêmes conditions que pour le séchage. Ne les remplissez qu’aux 2/3 pour laisser de l’oxygène aux bactéries qui vont travailler pour vous. Pour ce faire nous utiliserons davantage les bocaux en verres plutôt que les contenants en plastique qui pourraient réagir chimiquement avec les terpènes altérant la saveur de votre herbe.

Il va falloir maintenant ouvrir ceux-ci pendant 15 min, trois fois par jour durant la première semaine. Puis 15 min, deux fois par jour pour la suivante. Et enfin 15 min une fois par jour pour la dernière.

Normalement du jour au lendemain vous sentirez une odeur de weed sucrée et envahissante au bout de 3 semaines un mois à peu près. Votre weed est prête à consommer !

Le pique de qualité gustative et psychoactive se trouve environ autour de six mois après votre récolte, si vous attendez jusque là aérez votre contenant 1 à 2 fois par mois jusqu’à l’instant T.

à Voir aussi : Comment Faire Huile de Cannabis BHO ? et Comment Faire du Hash ?

Quand Récolter vos Plantes de Cannabis ?

Venez consulter notre page d’accueil pour découvrir notre sélection rapide des meilleures graines de cannabis : Graine Cannabis

Quand et Comment Récolter son Cannabis ?

 

récolte-cannabisLe moment de la récolte d’un plant de cannabis est une des étapes les plus déterminantes de la culture du cannabis à usage récréatif ou médicinal. Effectivement vous aurez beau vous donner tout le mal du monde pour faire pousser votre cannabis, si vous ne le récoltez pas au bon moment une grande part de ce travail est gâchée par une récolte précoce ou trop tardive.

Vous avez environ 2 à 3 jours de battement pour récolter au bon moment avec les souches les plus indicas et 3 à 6 jours pour les variétés les plus sativas. Autant vous dire qu’il va falloir être précis pour récolter votre herbe à son plein potentiel.

Comme nous l’avions vu dans le guide d’achat le cannabis concentre deux principaux agents psychoactifs dans ses petites glandes résineuses tant convoitées :

Le THC qui est un stimulant neuronal et qui produit le high caractéristique des sativas qui en concentrent majoritairement.

Et le CBD qui est un relaxant musculaire et qui produit le stone des indicas qui ont un ratio CBD /THC plus élevé que les sativas.

En fait le CBD est directement issu de l’oxydoréduction du THC en CBD, c’est pour cela qu’une herbe qui vient d’être récoltée ne peut être fumée tout de suite au risque d’avoir un effet léger et qui ne dure pas. C’est pour cela que la phase d’affinage est indispensable pour le goût et l’effet de votre herbe. Et oui les meilleures choses se font avec le temps.

Pour la récolte c’est un peu pareil, il va falloir attendre que la plante concentre assez de CBD pour ne pas avoir une herbe qui fait peu d’effet, pas longtemps. Inversement si nous attendons trop notre weed aura un effet léthargique.

Vous l’aurez compris nous rechercherons le juste milieu et nous pourrons décaler un peu la récolte dans le temps pour l’adapter à nos goûts. Un peu plus tard pour un effet bien stone et un peu plus tôt pour un effet high planant.

Maintenant voyons la pratique.

Pour déterminer le moment idéal de la récolte il est conseillé de s’aider d’un microscope ( ou microscope numérique ), pour pouvoir observer en détail les glandes résineuses qui contiennent les agents psychoactifs.

Une fois équipé il va falloir sélectionner des échantillons de notre plante pour contrôler la maturité.

Si vous voulez récolter tout votre plant d’un coup ; sélectionnez un échantillon en bas, au milieu et en haut afin d’établir une moyenne.

Sinon un seul échantillon suffit pour une récolte tête par tête.

Placez ensuite l’échantillon à observer dans le microscope. Vous devez normalement apercevoir ceci.

 

trichomes-récolte-2

 

Les critères de récolte varient en fonction des variétés et des goûts personnels, mais nous allons établir une moyenne qui vous permettra de récolter la plupart des hybrides au moment qui plaira au plus grand monde.

Avec le temps vous apprendrez à adapter votre date de récolte en fonction des variétés et de votre objectif. Quoi qu’il arrive comme nous l’avons dit plus haut, plus les trichomes seront blancs et translucides plus l’effet sera cérébral et plus ils seront ambrés plus l’effet sera physique.

Par ailleurs le moment idéal pour la plupart des variétés est autour des :

20 % ambrés, bruns

60 % blancs, opaques

20 % translucides, transparents

P.S : N’observez pas les feuilles mais les calices ! Vous n’allez pas fumer les feuilles.

Comme sur cette photo :

 

trichomes-récolte

 

Si vous êtes vraiment du genre à faire les choses bien et que vous disposez d’un microscope USB, vous pouvez même compter sur votre écran les glandes résineuse afin d’en déterminer l’exact pourcentage.

Vous avez normalement toutes les clés en main pour pouvoir récolter vos plants pile au bon moment et profiter au maximum des vertus gustatives et psychoactives qu’offre cette plante quand elle est élevée dans des conditions quasi professionnelles.

à Voir aussi : Comment Faire Sécher votre Cannabis ? et Comment Faire du Hash ?

graine de cannabis