Comment Faire Sécher votre Cannabis ?

Vous pouvez consulter notre page d’accueil qui contient notre guide d’achat et notre sélection rapide des meilleures graines de cannabis en cliquant ici : Graine Cannabis

cannabisL’étape du séchage dans votre culture, sera celle qui cristallisera tous les efforts que vous avez fait auparavant. Cette étape n’est pas du tout à négliger pour profiter pleinement du potentiel de votre récolte.

C’est bien souvent l’erreur faite par les débutants impatients qui pensent que dès lors que leur herbe sera sèche elle sera prête à consommer. Alors que votre herbe a besoin de temps pour exprimer toute sa saveur et son effet.

Le fait est que le séchage et l’affinage sont les étapes finales avant dégustation mais font bien partie du processus de production. Une herbe séchée trop tôt n’aura pas le temps de mettre en place tout le processus chimique qui lui assure qualité gustative et psychoactive.

Faisons un peu de chimie. Le goût sucré que développe votre herbe durant l’affinage est dû au processus de transformation de la chlorophylle en sucre qui ne peut se faire qu’avec le temps.

De plus pour que votre herbe ait un effet complet, homogène et qui dure il faut que le THC s’oxyde en CBD et CBN, encore une fois un processus qui ne se fera qu’avec du temps.

Alors voyons maintenant comment faire sécher son cannabis de manière optimale.

Quand vous avez déterminé votre date de récolte en fonction des trichomes, il vous suffit de couper votre plant en entier ou de sélectionner les têtes à récolter. Je vous conseille de ne pas retirer les feuilles tout de suite pour ne pas abîmer vos têtes, faites le après l’étape de séchage.

à Voir aussi : Quand Récolter ?

Placez vos buds dans n’importe quelle position, il n’est pas nécessaire de les mettre tête en bas car les agents psychoactifs ne sont pas dans la sève contrairement à un vieux mythe urbain. Par ailleurs pour économiser de la place le filet de séchage peut être une bonne solution.

En voici un :

Trouver un Filet de Séchage

 

Laissez au moment de la récolte un maximum de longueur de branche car celle-ci serviront à contrôler l’avancement du séchage.

Il faudra désormais placer vos têtes dans un endroit aéré, à l’abri de la lumière, avec une hygrométrie d’environ 50 % et une température s’approchant au maximum des 15°c.

Pour cela une box avec un extracteur conviendront parfaitement.

Vous pouvez désormais contrôler le séchage de vos bud en pliant la branche de celle-ci. Vu que les têtes vont sécher de l’extérieur vers l’intérieur, la queue de la tête sera la dernière à sécher et si celle-ci casse net ; c’est qu’elle est sèche. Ce moment arrive entre 1 et 2 semaines après le cut.

Vous pouvez désormais passer à la phase de « curing » ou « d’affinage » en français. Le but de cette phase est d’égaliser le séchage de vos buds et tout en ralentissant le processus. C’est pendant cette phase que votre herbe prendra toute sa saveur.

Il va falloir pour ceci s’équiper de tupperware ou de bocaux en verre ( mais ceux-ci risquent de se casser en cas de chute et de mettre du verre dans la récolte. ) Placez maintenant votre récolte dans les contenants dans les mêmes conditions que pour le séchage.

Il va falloir maintenant ouvrir ceux-ci pendant 15 min, trois fois par jour durant la première semaine.

Puis 15 min, deux fois par jour pour la suivante.

Et enfin 15 min une fois par jour pour la dernière.

Normalement du jour au lendemain vous sentirez une odeur de weed sucrée et envahissante au bout de 3 semaines un mois à peu près. Votre weed est prête à consommer !

Le pique de qualité gustative et psychoactive se trouve environ autour de six mois après votre récolte, si vous attendez jusque là aérez votre contenant 1 à 2 fois par mois jusqu’à l’instant T.

Si vous êtes aussi patient, je vous assure une weed d’une qualité rare.

à Voir aussi : Skunk et Jack Herer